Mon mec se fait baiser par mon domi Mehdi

. A genoux salope et pompe moi la queue , travaille la avant qu'elle aille se fourer dans le trou à jus de ton mec . Me dit -il. Toujours les bons mot pour me rabaisser , j'adore. Il est de ce point de vu parfait et je m'exécutait à la tache. Sa bite, était un délice à pomper. Je me délecte à chaque fois de passer la langue sur son gland pour le lecher avec adoration. Mais cela ne lui suffit jamais et il enfonce son énorme bite jusqu'au fond de ma gorge.

Un pur kiff avec Amine

Je voulu me retourner pour voir ce qui se passait mais Amine me tenait la tête et me fixait. Il me dit "détend toi, tu voulais des queues, tu vas en avoir et moi jte finirai". A partir de là, ce fut un défilé. Je senti d'abord des doigts me travailler, des cracha s'écraser sur mon trou et mes fesses. Puis une queue entrer en moi. Elle était raide, dure, longe, elle me semblait meme énorme. Je failli hurler lors de la première pénétration tellement sa queue me transperça franco. Puis es va et viens qui s'ensuivirent me détendirent. Le mec éjacula tout ce quil pu en moi point que lorsqu'il se retira, je senti son sperme chaud couler entre mes cuisses

Ali et Samir

Repasse-moi sa bouche alors parce que sinon elle va prendre cher de suite là. Et comme une vulgaire marchandise je suis pivoté pour aller de queue en queue. - Par contre Ali tu l’as bien choisi ta lope, les cheveux longs, c’est toujours plus pratique. Et Samir, de toute évidence motivé, me tire par les cheveux, me sort de sous la table. Je suis à genoux devant lui debout, sous sa bite fièrement bandée, je contemple un instant toute l’étendue de sa puissance physique et de sa domination. Il me regarde de haut quelques instants. - T’aimes c’que tu vois p’tite lope ? Je hoche la tête plusieurs fois doucement en signe d’approbation. - C’est bien. Ouvre grand ta gueule.

Le Rebeu de ma cité

On commence a se Désapès, On se pose sur le lit et la je commence a le sucé, gorge profonde etc, et il me regarde, et il me dit, ma petite salope, lèche moi les pieds, ce que je m'applique de faire et bien, il kiffe, tout en lui suçant les pieds, lui se branlait, puis il me prend par les cheveux, et me fais téter son dard de rebeu

Rachid, le voisin macho et poilu

Le voisin c'était Rachid, 30/35 ans poilu comme un ours, ca débordait de partout de son maillot douteux.. Sa femme bossait à l'hosto et lui passait son temps à glander et sans doute à traficoter vu le ballet incessant chez lui. Il ne m'exitait pas du tout, tant je le trouvais dégueulasse et macho .. Après ça, il n'a pas arrêté de me faire chier.

Sayed le grand frère de mon pote de lycée 2

Nous sommes toujours en cuillère quand je sens ses couilles et ses poils contre mon cul. "Alors tu l'aime la queue de Sayed, Hein ?" je lui répond que oui, qu'il peut me défoncer "Ohh doucement Nicolas, on a tout notre temps". Et il commence des mouvements rythmés dans mon intimité. Je suis clairement aux anges, même dans mes rêves j'avais jamais imaginé me faire prendre par le grand frère d'Othmane

Sayed le grand frère de mon pote de lycée

Sayed se lève et allume la lumière, j'ai le temps d apercevoir sa grosse queue bien brune quand il prend un coussin et le met devant sa bite. "Tu fais quoi mec ?? je suis pas dep moi" je bredouille que moi non plus que c’était juste pour l'aider. "Wesh cousin, tu veux m'aider ? alors suce moi et vite bâtard !"

Mes échantillons magiques

Et sans trainer, le deuxieme sort sa bite, elle est énorme, plus de 20 cm, avec une semi érection. J'ai l'impression que la situation commence à l'exciter. - Pompes moi. Je m'éxécute, et commence à le pomper et pour montrer ma motivation, le pompe tres rapidement des gorges profondes. -Ah ouai mais tu pompes super bien. Pour le coup, je vois que le second commence à son tour à se défroquer, et laisse à son tour sortir une superbe bite en érection, me voir sucer son pote l'avait grave excité. -Vas y suce le aussi. Je m'éxecute à nouveau, et alterne donc à les sucer l'un après l'autre.

Au service de deux blédars hétéros

Arrivés au local Mahjoub descend direct son jogging, son pote est resté a extérieure du local, juste devant, je me mets direct a genou, mon coeur va exploser tellement il bat. je lèche son boxer quelques instant et sens que sa bite est déjà bien raide. L'odeur qui dégage de son boxer est forte et épicé, il n'a pas du prendre de douche et cç depuis quelques jours.Ca me freine pas, au contraire, je baisse son boxer et commence a le pompé, sa queue est correct 18cm circoncise, bein poilu, ces couilles sont bien pendantes et lourdes. Lui retire son t shirt, montrant un torse bien sculpté

A la merci de 5 rebeus vicieux

Satisfaits de leur synchronisation. Ils doivent avoir l'habitude je sais pas mais en tout cas deux en même temps c'est trop délicieux ! Pas le temps de remarquer que je n'avais plus rien en bouche que je sens une énorme chose me rentrer dans la chatte. Rachid avait enfin eu l'autorisation de me défoncer. Comme je n'avais plus rien en bouche et que sa bite était vraiment énorme, je gueule. Abdel saute de la chaise et me donne une grosse gifle. Il me tient fermement le visage dans sa main gauche et me fixe droit dans les yeux à deux cm de mon visage. "Ferme la t'as bien compris ?