Mon coloc rital

Sous l'effet, je lui ai raconté mon expérience homo avec mon pote. Je suis pas allé dans les détails et n'ai mentionné seulement les bisous et une branlette étant un peu éméché. J'ai remis la faute sur l'alcool alors qu'il n'en était rien. Bref, toute la soirée nous rigolions mais une petite tension s'était installé.

Ma rencontre avec Hassein

Ils parlent de moi comme si je n’étais pas là. Ou plutôt comme si je n’étais qu’un objet à leur disposition. Je commence à m’inquiéter pour la suite. Celui qui m'encule sort sa queue après m’avoir bien rempli le cul. - Bouge de là, Hassein, c’est mon tour, dit le deuxième gars. Au bout de quelques minutes, il remplit mon trou à son tour. Yohann se branle et me tient par les cheveux pour me forcer à avaler son jus. La porte s’ouvre. On longe un couloir jusqu’à un appartement où cinq mecs attendent. En nous voyant rentrer, ils se mettent tous à hurler. Personne ne se présente et aucun discours n’a lieu. Seuls mes trous pris d'assaut les intéressent. Je suce et me fait ramoner le fion déjà bien dilaté. Les huit mecs m’enculent à tour de rôle, puis deux par deux ; un me baisant la bouche pendant que l’autre me baise le cul

Violé par Bader

Il est violent, ca m'excite pas mal mais ca m'inquiète aussi. Il se relève d'un coup et me fais mettre debout contre le mur, il attrape une de mes jambes, la relève et m'encule d'un coup sec. Son gros gland d'arabe me déchire le trou et je hurle. Il me mets la main sur la bouche et commence à donner de grands coups de reins dans la chatte.

Momo, mon rebeu à moi

Moi c'est Luc j'ai 19ans je boss dans un fast food et j'ai rencontrer mon rebeu c'est Momo. Je le kiff, au début quand on c'est rencontrer je ne pouvais pas me le voir et au fil du temps on c'est appris a se connaitre. Lorsqu'un soir j'ai avoué que j'étais gay j'ai remarquer qu'il me posé pleins de questions par rapport a ça

Avec Hassein 2

Il s’allonge sur le dos et je descends entre ses jambes. Je prends en bouche sa queue bien raide, longue et épaisse. Il me laisse faire pendant quelques minutes, puis je l’entends gémir assez fort. Il me prend la tête se met à me baiser la bouche tout en m’insultant et me donnant des claques sur le haut de ma tête. - Tiens ! Prend ça, salope ! Sale pute ! Salope ! Pétasse ! C’est la première fois qu’il m’insulte comme ça. Il a toujours été jusque là assez doux dans ses propos

Bader mon rebeu à moi

Abdos et pecs bien dessinés, des cuisses de footeux bien balaises et poilues, des couilles de taureau et la bite qui va avec, bien poilu comme j'aime, juste ce qu'il faut ou il faut. Je masse sa bite avec douceur mais la tiens bien, il a les yeux fermés et gémit doucement. Il me regarde et me dit : tu sais t'occuper d'un mec toi, jamais on ne m'a branlé comme ça. Je souris et lui réponds, t'as encore rien vu bogosse. Il a les jambes un peu écartées. Je décide de sortir un gel de massage que j'avais gardé. Je lui verse sur le torse, les cuisses, la bite et de mes deux mains je masse ce corps de rebeu qui me fait kiffer.

Deux grosse queues de rebeu

s. Les deux mecs me regardent faire. Je gémis conne une bonne chienne en léchant ses deux glands de rebeu. Kamel me tâte le cul, ses doigts glissent dans ma raie et titille mon trou, il mouille ses doigts et en laisse un me pénétrer. Je grogne en sentant son doigt dans mon cul. Bader rigole et lui dit, vas y frero, ouvre lui sa chatte, faut mettre plus de doigts. L'autre se ravise, remouille sa main et me colle 2, puis 3 doigts. C'est génial et ca me fait gémir encore plus. Kamel me ramone le cul et j'ai deux grosse queues de rebeu dans la bouche

Avec Hassein

! Il commence alors à me mettre un doigt, puis deux, et trois pour finir. Il aime me dilater le cul avant de me baiser. - Ça, c’est ma chatte, ma chérie ! T’es ma femme ! Tout ça, c’est à moi ! Ça m’appartient ! Le fait de me posséder l’excite vraiment. En disant ces mots, il accentue la pression de sa main sur ma tête, m’obligeant à avaler sa queue en gorge profonde. - Viens t’assoir sur moi ! Il attrape sa queue d’une main et la tape contre mon trou. Il me rentre juste son gland, se met à rire et me donne un gros coup sec. C'est rentré sans difficulté, question d’habitude. Il reste en moi sans rien faire, savourant le plaisir d’être en moi. Il commence à se dandiner sue le clic-clac pour créer des va-et-vient plus rythmés, puis il ralentit pour me donner des coups secs. - Tiens, prends ça, ma chérie ! T'aimes les bons coups de queue de ton mec, hein

Bader me démonte mon cul

Il est impressionnant, Barraqué, un jean sombre, une chemise, barbe de 3 jours, une gueule carrée. Il s'assoit sur un petit banc recouvert d'un matelas, je le regarde sans broncher. Il déboutonne son jean, le baisse jusqu'aux genoux et me regarde en me disant : allez salope, montre moi ce que tu sais faire. Je me mets à genoux et commence à mettre ma bouche sur son boxer blanc qui moule une grosse queue

En vacances au bled avec mon rebeu marocain

Il se lève, sa bite est au top et ca se voit sous le tissu tendu. Il attrape quelques cousins et les jette à coté de moi par terre. Il s'allonge dessus et relève sa djellaba découvrant sa bite de rebeu de ouf. Je me jette dessus et commence à le pomper avec gourmandise. Ses mains caressent mon cul, ma raie, le bas de mon dos. Il gémit et me claque le cul avec un sourire et me lance : tu la kiffes ma grosse bite hein?? je souffle un oui et replonge son gros gland au fond de ma bouche