Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Ilies, mon sexfriend rebeu
Histoire gay publiée le 29/01/2019
Ilies est un jeune rebeu que j'ai rencontré sur un chat. Il a 19 ans, fin, beaux pecs et surtout une très belle queue de 20 par 6. Moi je suis un mec de 41 ans, je kiffe les rebeus. Ilies, je le voyais de temps en temps quand on se croisait sur le chat, et je lui filais un billet pour le sucer parce qu'il en valait vraiment le coup, on a dû se voir 2 ou 3 fois de cette façon-là. Lors d'une de ses visites, j'avais eu l'occasion de lui laisser mon tél au cas où un jour il veuille me joindre. Bref depuis cette visite, plus aucune nouvelle depuis plusieurs mois ... Puis la semaine dernière, mercredi soir vers 22h, je reçois un appel en masqué. « - Allô ». « -Salut c'est Ilies. Ça va ? ». « Ça va et toi ? ». « -Tranquille, tu fais quoi? ». « -Bah rien de spécial, je mate un film à l'appart ? Et toi ? ». « -Bah moi je devais faire un plan avec une meuf, mais elle a annulé cette pute. Tu veux que je passe ? ». « -Bah si tu veux mais j'ai pas de tunes avec moi mec ». « -T'inquiète suis trop excité, je suis chez toi dans 20 min ». Cool, je vais me pomper une bonne bite avant d'aller au lit. 20 min plus tard ça sonne à l'interphone, c'est Ilies, je lui ouvre. Il arrive, on échange des banalités, il me raconte son plan foireux de la soirée, je lui paye un verre. Lorsque j'arrive avec le verre dans le salon, Ilies a descendu son jogging et son boxer au niveau des chevilles, et laisse donc apparaître sa belle bite en érection. « -Lol t'es en forme mec, envie de te vider grave toi ... ». « -Vas- viens me pomper ». Je commence donc à le pomper, il sentait bon, il avait pris sa douche pour son plan cul. Je lui lèche les boules, je remonte sur sa bite, lui lèche bien le gland et commence à effectuer des gorges profondes. Il me lime la bouche bien à fond. Je lui relèche les couilles, il adore ça. Et là il commence à m'appuyer sur la tête, pour que ma langue glisse finalement vers son trou. Je commence à lui lécher et je sens qu'il monte encore plus en plaisir. Je lui bouffe pendant plusieurs minutes, je sens qu'il prend grave du plaisir, et d'un seul coup il me relève pour que je le pompe de nouveau, mais là surprise, je sens un premier doigt qui me caresse le trou puis deux, puis trois. « - Je vais te baiser mec ... ». Nous n'avions jamais dépassé le stade de la pipe jusque maintenant. Et là je me sens moi aussi grave excité. Je récupère dans le tiroir gel et capote, ni une ni deux, il rentre dans un premier temps doucement puis une fois que sa bite est bien au chaud dans mon cul, il me lime de plus en plus fort, il me démonte de plus en plus vite pendant de longues minutes. Il finit par sortir de moi, retire la capote, et me met tout son sperme en bouche ... « -J'ai kiffé mec, désormais quand je serai en dèche de plan, je passerai te voir pour que tu me vides les couilles comme ce soir ». Depuis cette fois-là Ilies est passé à plusieurs reprises et on prend toujours autant notre pied, un vrai bon sexfriend cet Ilies.