Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Rachid le maçon suite
Histoire gay publiée le 12/02/2019
Quinze jours après m’etre fait depuceler du cul par ce bel étalon arabe, un déluge s’abatit sur la ville et le mur du jardin s’effondra sur une longueur de 10 mètres. En vue de réparer les dégâts je pris contact avec mon bel arabe pour qu’il vienne faire une estimation du coût des travaux. Ma femme était parti en course et on sonna a la porte. J’ouvris et je le vis devant la porte toujours aussi bel homme et me remémorait ce qui s’était passé dans la salle es coffres je sentais l’excitation montait en moi. Il ne me salua même pas et se contenta juste de me dire ma petite chienne a des problèmes de maçonnerie où elle ne peut plus se passer de mon barreau dans son cul. J’avoue que ce langage brute eu le même effet que la dernière fois et je fondais à nouveau. Il portait toujours son short en coton gris et son débardeur. Il devait être conscient de l’effet que cette tenue devait avoir sur moi. Je le conduisais dans le jardin pour lui montrer l’etendu des dégâts. Il pris des notes pour pouvoir finaliser son devis. Nous retournâmes dans la maison et nous nous sommes installés à la table du salon pour qu’il puisse faire son devis. Il me dit que ça coûterait cher mais qu’il lui était possible de faire un effort si j’acceptais qu’il me baise chaque semaine pendant 6 mois. Sans aucune hésitation je signais le devis et acceptait la condition sous jacente. Il ne perdit pas de temps et pris ma main droite et la posa sur son entrejambe. Je lui fis remarquer à nouveau qu’il n’avais pas de sous vêtement . Il me répondît que je semblais apprécier et qu’il était plus a l’aise. Il me demanda de lui caresser la bite et il me pris voilement la bouche et il m’embrassa fougueusement. Je me mis à bander direct et il s’en aperçu car étant un samedi j’étais egalement en survêtement sans sous vêtement dans l’attente de sa venue. Il me mît sa main sur mon sexe et il me dit qu’il avait compris que moi aussi je m’étais mis à l’aise dans l’attente de sa venue sachant ce que j’allais prendre. Nous nous embrassames tout en nous masturbant mutuellement lorsque la porte s’ouvrît et que ma femme nous surpris. Elle portait une robe légère et aucun sous vêtement. Son étonnement s’estompe lorsqu’elle reconnu le beau Rachid. Je lui dis que je n’avais pas besoin de faire les présentations et qu’elle n´avait qu’à venir nous rejoindre. Rachid me dit putain c’est chaud je vais niquer les deux c’est super cool. Elle s’approcha pendant que je continuait à embrasser et mastuber Rachid. Une fois à côté de lui il glissa sa main le long de sa cuisse et il remonta jusqu’à sa chatte dont il commença à s’occuper. Il cessa de m’embrasser, il se leva, se déshabilla et s’assit sur le canapé jambes écartées et nous demandant de nous occuper de lui. Nous sommes aller le rejoindre chacun d’un côté de lui et nous l’avons embrassé. Avec sa langue il fouillait bien nos bouches et nos trois langues se mélangeait. Il me dit alors que je n’étais vraiment pas un homme pour offrir sa femme à un beau rebeu. C’est alors qu’il dit à ma femme apprend comment on fait une fellation. C’est alors qu’il me pris par la nuque et qu’il porta ma bouche sur sa queue bien raide. Je le suçais avec délectation et comme la dernière il semblait prendre son pied. Pendant ce temps ma femme l’embrassait et elle lui embrassa le coup et elle descendit lentement le long de son corps en lui les léchant les tetons et ses aisselles transpirantes et poilues. Elle continuait la découverte de son corps et me rejoignit sur sa bite. C’est alors que je l’aiguilais au mieux afin qu’elle lui donne le plus grands plaisir possible à notre HOMME. Je finis par me joindre a elle et nos deux bouches était maintenant entrain de le sucer. Il avait les deux mains derrières la tète laissant ainsi apparaître ses biceps bien tendus. Il poussait des râles de satisfaction tout en proliférant des insultes en arabes. Ma femme et moi étions à quatre pattes de chaque côté de lui et il descendit ses bras et il commença à fouiller mon cul et la chatte de ma femme. Celle ci se mit à couiner et moi à gémir. Il se mit à rire et à dire cette journée commence bien avec deux bonnes salopes. Ma femme et moi nous nous embrassions en même temps qu’il nous possédait la chatte et le cul. Il décala sa main et me branla. Je trempait sa main tellement je mouillais et il demanda a ma femme de lui lécher la main. Sa main humide revint sur mon sexe bien tendu et il continua à me branler. Peu de temps après, il se leva retourna ma femme et lui bouffa la chatte et le cul. Elle n’en pouvait plus. C’est alors qu’il se rassit les jambes écartés et demanda à ma femme de s’empaler sur son engin monstrueusement raide et bien gonflé. Elle ne se fit pas prier et s’exécuta immédiatement il l’a baisa et de la chatte et du cul pendant plus de quinze minutes et il me demandait en même temps de l’embraser, de le caresser et aussi d’embrasser ma femme. Au bout d’un moment elle eu orgasme et lui aussi. Il lui remplit la chatte et il me dit j’en suis en trzî de la féconder et tu auras un beau petit rebeu vu que tu ne sais pas t’y prendre sale pute. Il avait tellement joui que du jus coulait de la chatte à ma femme et quand il se retira sa bite était aussi bien gluante de sa monstrueuse ejaculation. Sans attendre il me demanda de remplacer ma femme. J’avais prévu du gel mais il refusa en me disant que son jus sur sa bite suffirait à lubrifier mon cul. Il me dit qu’il était ‘bien en forme et qu’il voulait que je prenne la place de ma femme. Je m’installais et ma femme fut très surprise de ma docilité envers mon bel étalon. Je me positionnait au mieux et hésitait à la prendre d’un coup sec par crainte de la douleur comme la dernière fois. Remarquant mon hésitation il n’eut qu’à donner’ un coup de rein bien fort pour m’enculer rudement. Il sourit de son action et il me dit à toi ma chienne de me donner mon plaisir maintenant. Je m’activait tellement sur sa queue que ma femme en était bouche bée quand il lui demanda de l’embrasser goulûment. Elle n’hésita pas non plus. Il était aux anges car il nous possédait tous les deux et il nous dit que nous n’étions que des putes des salopes et des chiennes. Au bout d’un moment il prit le relais et me pilonna rudement le cul, je senti qu’il frémissait et il me jouit dans le cul de bonne giclée de son sperme bien chaud. Il resta un moment en moi et ma femme et moi nous l’embrassions. Il se mit a nouveau a sourire et à se moquer de moi et de mon bon côté femmelle et il dit à mafemme qu’il comprenait pourquoi elle cherchait un véritable homme pour l’amener au septième ciel. Je me relevais et il nous demanda de nous agenouiller pour qu’on lui nettoie ensemble sa queue toute gluante. Il se leva se rhabilla et partit tout en nous donnant rendez vous pour chaque samedi. Il nous dit également qu’il n’accepterait aucune annulation. Il nous précisa également également qu’il n’excluait pas d’en nous partager avec ses potes. Deux mois plus tard j’appris que ma femme était enceinte.