Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Bienvenu à Toulouse
Histoire gay publiée le 14/02/2019
Salut à tous, voici une histoire qui c'est passé il y a peu. Je m'appel Josh, j'ai 25 ans, brun aux yeux bleu, sans être un pur beau gosse je ne déplaît pas au vu de mes plans plutôt sympa. J'habite Toulouse depuis Juillet mais originaire de Strasbourg, j'ai déménagé suite à une mutation professionnelle. A peine arrivé j'ai eu l'occasion de m'amuser avec un mec plutôt mignon, mais c'est pas de ce plan là dont je veux vous parler. Cela faisait une semaine que j'était arrivé et j'avait grave envie de fumer un joint. Mon plan m'avait parlé du quartier des "3 cocus" à Toulouse qui était simple pour pouvoir pécho, ça tombait bien j'habitais à deux pas ! Je décidai donc de m'y rendre à pieds, 5 minutes de marche, j'en profite pour retirer des sous. Un rebeux est posé juste à coté et me dit que si je veux choper un truc c'est dans un chemin un peu plus loin. Un black ce dirige vers lui au moment où je part il lui dit "Karim, faut que t'aille remplacer Medhi au point. Il doit rentrer sa daronne pète un câble!". J'ai pas trop fait gaffe à eux, je cherchais surtout le chemin dont il me parlait juste avant, j'était pommé j'ai mis au moins 5 minutes à le trouver. Une fois au bonne endroit des petits jeunes me disent d'aller voir le mec dans le chemin . Je me dirigeais vers lui et reste bête à son niveau quand je me rend compte que c'est Karim,le rebeux de la banque. "Ah tient ta trouvé l'endroit c'est bon ?" j'était dans mes pensées sans faire attention à ce qu'il me disait. J'avais pas remarqué tout à l'heure qu'il était si mignon. Un vrai rebeux avec une belle gueule, barbu, avec un regard de caïd, je lui donnais pas plus de 25 ans. Il était habillé avec un survête psg qui moulais bien son paquet, je me serai écouté je l'aurai sucé là direct sans questionnement ! Il me lança un "Oh tu veux que quoi ? Beuh ou ?". Je lui répondit "beuh, 30e stp" en le regardant dans les yeux mais sont regard insistant me fit baisser le miens, par reflex sur son paquet. Je remontais mon regard directement, mais je pense qu'il avais capté ce que me matais. Il me donna mes pochons en me disant "tu mate quoi comme ça là?". "Rien t'inquiète, j'était dans mes pensées, j'ai pas l'habitude d'acheter comme ça" Je décide de couper court en le saluant, par peur de me faire casser la gueule, c'est pas trop l'endroit où il faut que je me face remarquer ! Je me dirige donc dans la direction de mon appart, toujours dans mes pensées, surtout après le beau gosse que je vient de voir j'avais grave envie de me faire bourrer ! C'est à ce moment là que j'entend un "Hey mec !" je me retourne et la je vois Karim qui ce dirige vers moi. "Tes grave dans tes pensées mec, ça fait 4 fois que je t'appelle!". "Ah excuse mec, je pensais à un truc. Qu'est-ce qu'il y a ?" "Tu pensais à ce que tu matais tout à l'heure c'est ça ? mdr". Je sentais mon visage chauffer, je devais être rouge de honte ! "Ca te dit de fumer un joint ? J'ai pas encore goûter la beuh ça me fera l'occasion de voir ça !" "Ouai si tu veux, mais faudrait ce trouver un coin sympa pour ce poser." "Ici c'est galère, il pleut en plus. T'habite où toi ?" J'hésite un moment à lui dire, j'ai franchement pas envie de me faire agresser après être arrivé depuis si peux de temps. Mais je me dit que après tout, qui ne tente rien n'a rien, il à peut-être juste envie de fumer un joint ! Je lui propose donc d'aller chez moi, on s'y dirige tranquillement en faisant un peu connaissance le long de la route. Arrivé dans mon appart, je lui dit de s'installer sur le canap et je vais chercher un truc à avaler. De retour dans la salle, je met de la musique puis m'installe à coter de lui pour rouler un joint. On continue de discuter de tout et de rien en même temps. Je commence à tirer un peu dessus. "Pas mal ta beuh, t'avais raison ! T'en veux tirer dessus ?" "Ouai va s'y, c'est pas le seul truc que j'aimerai tirer, mais on va s'en contenter pour l'instant !" Je rigole à sa vanne, mais je me demande ce que c'était ce "pour l'instant". Quel bonheur d'être là, fonsdé avec un pure beau mec à coter, mais je pouvais malheureusement que le mater. Interdit de toucher ! Il avais remarqué que j'arretais pas de la mater. "Ta vu tu recommence, tu mate quoi comme ça ?" "Rien, t'inquiète c'est la beuh elle me fait planer" "Ouai c'est ça, je suis sur depuis taleur tu bave sur l'envie de voir ma grosse bite de rebeux!" Choqué par sa réponse, je rigole et lui dit que c'est n'importe quoi ! "Arrête je vois bien depuis tout à l'heure, tu fais que de poser ton regard de petite pute sur moi !" Je voulu lui répondre mais il m'en as pas laisser le temps. "Alors maintenant petit salope, tu vas te mettre à 4 pattes et me sucer comme il ce doit !" Sans lui répondre, il mis sa main sur ma tête et me dirigea vers son survête, je me laissai faire et décida d'apprécier le moment. Je commençais pas lui lécher sa bite à travers son jogging, je pouvais sentir sa bite grossir. Il baissa sont survête et me fourra direct sa bite dans la bouche ! Un vrai régale, au moins 21 cm couleur café avec un grand bien rose. Le mec savait y faire, il rentrais sa bite en me tenant la tête comme si il baisait une chatte, je croyais finir par cracher tellement il y allais fort ! Je voyais bien qu'il kiffais, j'était à 4 pattes le cul bien en l'air à sucer sa bite. Il commençais à baisser mon pantalon pour pouvoir toucher mon cul. "Huuum quel bon cul de chienne ça ! Je vais m'amuser je le sens bien !" j'essayais de m'appliquer le mieux possible pour lui montrer que j'aimais ça. "Retourne toi grosse pute, je veux que tu mette tes jambes de chaque cotés et que tu t'assoie sur ma bite !"Je lui obéis tranquillement après avoir bien bavé sur sa bite par peur que ça passe mal ! Je me mis donc dans la position, il m'agrippait par les hanche d'une main et tenait sa bite en direction de mon trou avec l'autre. Il m'appuyais dessus et je sentis un légère pression sur mon trou. Une fois qu'il avais rentré le gland appuya fort pour que je m'empale sur toute sa longueur. "Huuuum quel bonheur ton cul grosse pute ! Ca rentre comme dans du beurre !" Je gémissais de plaisir, c'était un vrai kiff! Il me défonçais le cul dans plusieurs positions pendant 30 minutes. Ce mec assurait ! J'avais qu'une envie c'était d'avoir son jus. J'ai pas du attendre très longtemps avant qu'il me mette sa bite devais la gueule et me crache 5/6 bon jets dans la bouche et sur mon visage ! J'en avais partout et j'adorais ça! Il ne mis pas longtemps à ce rhabiller. "Putain tes un bon coup toi salope ! Maintenant que je sais où tu habite je viendrai te voir quand j'aurai envie de t'éclater le cul ! Par contre tu ferme ta gueule, si je t'entend parler sur moi ça sera pas la même chose !" Il ce barra et me laissais là plein de sperm avec le cul bien éclaté.