Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

La femelle de Aziz
Histoire gay publiée le 16/11/2019
salut les mecs. Cela fait un mois qu'Aziz est installé chez moi. Il a pris ses aises et je suis devenu sa femelle. J'ai beau me dire que je dois pas tomber amoureux mais j'avoue que je le kiffe grave. Je vais bosser la journée et je pense à lui sans arrêt. Le salaud m'envoie des sms pendant la journée : Ma petite pute, soit sage, je pense à toi et hâte d'être à ce soir...En ce lundi pluvieux je dois finir tard, alors je lui envoie un sms pour le prévenir. Je Taff toute la journée comme un malade et rentre vers 21h un peu crevé. J'ai pas envie de cuisiner, du coup arrivé en bas de chez moi je lui propose qu'on se commande un truc vite fait pour manger, il répond : monte. Je suis un peu inquiet en rentrant dans l'appart, je le trouve sur le canapé, avec un petit diner tout prêt. Il est en survêt et me regarde en souriant. Je le regarde et sourit aussi : oh c'est cool ça, il se lève, m'embrasse tendrement et me dit, assieds toi bb c'est tout chaud. On mangent vite fait. Je le regarde : je vais prendre une douche vite fait et on prends un dessert. Il réponds ok pendant ce temps je débarrasse. Je file vite fait sous la douche et l'entends dans la cuisine. Je reviens dans le salon, une serviette autour de ma taille, il est assis devant la tv et me regarde en souriant : t'as bien mangé bb??? je réponds : oui, c'est mignon d'avoir commandé à manger. Je pose ma main sur la de son boxer et lui dit en le caressant, je peux avoir mon dessert maintenant?? il sourit : fais toi plaisir ma salope....Je ne me fais pas prier, je descends son survêt, son boxer et embrasse et lèche sa bite déjà bien tendue. Il se détends et me regarde faire avec un petit sourire : tu kiffes la bite de ton mâle hein? - oh oui, elle est trop bonne et j'avale direct sa grosse bite arabe dans un gémissement de gourmandise en fond de gorge. Son odeur de mâle m'enivre. Il vire ma serviette et je suis à genoux à poil devant lui, le cul bien cambré entrain de le pomper comme un affamé et gémissant comme une bonne femelle. Je sens ses mains sur ma cul, il me claque les fesses ce qui me fait gémir encore plus, ses mains me caressent les fesses, les malaxent, ma bouche joue avec son gland, ma langue tourne autour, l'aspire. Quel bonheur de le sucer en le regardant dans les yeux pour le provoquer. Il kiffe je le vois dans ses yeux, il me fait mettre à genoux sur le canapé, se relève et vire ses fringues et se mets à genoux par terre pour me bouffer les fesses, sa langue parcoure ma raie, je cambre au max et écarte un peu mes jambes. Puis sa langue se pose sur mon trou et il me bouffe la chatte.....oh oui Aziz, bouffe moi bien. Le salaud joue avec ses doigts et sa langue pour me détendre la chatte, il me doigte et je gémis plus fort encore. Il se relève, me prend la tête et la tourne vers lui pour me rouler une méga pelle baveuse. Je me lâche complètement et en le regardant je lui dis : baise moi fort mon mâle.... Il me regarde avec un sourire, se place derrière moi et je sens son gland contre mon trou. Il donne un bon coup de rein puissant et s'enfonce d'un coup au fond de mon cul m'arrachant un petit cri qui l'excite grave, il reste un moment immobile, bien dur dans mon cul qui se met à remuer tout seul. Je gémis comme une grosse salope sur sa queue, je kiffe et sans réfléchir, je le lui dis : Aziz, t'es mon homme, je te kiffe et j'aime ta bite, il ne répond pas mais il me retourne le visage vers lui et je vois qu'il aime ce que je lui ai dit et il m'embrasse tout en commençant un long va et viens. Il entre à fond dans mon cul et sort complètement pour s'enfoncer en moi à nouveau. Putain Franck, ta chatte est bien ouverte, j'adore. Je grogne et lui dit : Aziz démonte moi le cul, lâche toi, tu peux tout me faire, je suis à toi. La baise dure au moins 2 heures à me faire tourner dans toutes les positions, je prends cher mais j'aime être sa chose. Il sort de mon cul, s'asseoit sur le canapé, je me mets à genoux et prends sa bite entre mes lèvres puis le suce goulument. Je salive à mort et je vois Aziz se détendre complètement, son gland devient énorme et dur et je sens qu'il va pas tarder à exploser du coup j'accélère les mouvements de mes lèvres et j'aspire sa bite pour faire monter le nectar. Aziz se cambre d'un coup et dans un long râle et en me tenant la tête fermement se vide complètement dans ma bouche. J'ai la gueule pleine de jus et j'avale 4 grosses gorgées de sperme bien crémeux, puis me lèche les lèvres et le bout de son gland pour ne pas en perdre une goutte. On s'allongent ensuite sur le canapé, moi dans ses bras, fatigué mais heureux, il me caresse doucement et m'embrasse et je m'endors au chaud dans ses bras, son corps nu contre le mien. A bientôt les gars. Franck