Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Trou du cul bien ouvert par 23cm de bite rebeu
Histoire gay publiée le 21/12/2020
Je rentrais du boulot. J’ai vu un mec rebeu portant un survêtement,avé une entre les jambes et qui bandait carrément. Il a remarqué,que je n’arrêtais pas de matter son paquet. Alors il a mis la main dessus,en me faisant un clin d œil et à commencé à me suivre. Je me sentais attiré par lui ,mais j’avais peur . J’ai commencé à marcher doucement,il m’a dépassé. Et sur le parking , il a sorti sa queue devant. Une grosse bite épaisse de 23 cm de rebeu , avec de grosses couilles. Je n’ai pas eu le temps de réfléchir. Je me suis mis à 4 pattes et j’ai mis sa grosse bite dans ma bouche. J’ai commencé à le sucer sur le parking , il adorait ça. Sa bite devenait de plus en plus dure. Il m’a tenu par les cheveux et a commencé à me baiser la bouche et faisant des va et bien avec sa bite. Des fois il en fonçait toute sa bite dans ma bouche, j’éssoufflais carrément. J’avais peur et mais je ne pouvais résister à sa grosse bite de rebeu. En me tenant par les cheveux,il a retiré sa bite de la bouche ,il m’a regardé, m’a dit s’ouvrir la bouche. Il a craché dans ma bouche ,et m’a dit d’avaler,ce que j’ai fait sans hésiter. Il m’a dit t’habites seul. Je lui ai dit : oui , tu viens. Il était barbu, musclé, belle gueule viril. On est allé chez moi. Il a pris une limonade puis a dirigé le verre vers sa bite , il a uriné dedans et m’a encouragé à tout avaler. C’était trop non. Il me tenait par les cheveux, me filait des baffes et me disait de le sucer comme une sale pute que je suis. Entre temps: il me demandait s’ouvrir la bouche et me crachait dedans. C’était trop bon. Il m’a retourné et a commencé à me frapper le cul , ça faisait mal mais c’était trop bon. Il me disait :c qui ton maître sale pute. Je lui disais c toi. Il m’a encule direct ,à 4 pattes ,pendant des heures et me léchant et mordant mes tétons pendant 4 heures. Puis il sorti sa bite ,a ejacule sur ma gueule, m’a demandé d’avaler les reste du sperme qui coulait de sa bite avec ma bouche. Il s’est rhabillé puis sorti sans dire un mot. Il m’a laissé à 4 pattes le visage recouvert de spermes cho et le trou du cul bien ouvert