Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

L'apprenti Liam
Histoire gay publiée le 20/05/2023
Bonjour les amis voici l'histoire de mon apprenti Liam - Mon patron me reçois chez lui je suis en chaleur j’arrive chez lui sonne et me réponds "3 éme étages" Je suis à son étage la porte est ouverte Rentre il me dit Surpris il n'est pas seul y a un mec chez lui un rebeu Rentre mon petit Liam Je te présente mon poto Karim je lui serre la main Karim me regarde dans les yeux " putain de regard de tueur le mec" Bonjour qui Bonjour Karim Oui qui ? » Répond le rebeu Un silence s’installe, je ne sais pas quelle réponse les deux attendent. Le premier me donne alors une baffe en ajoutant : - « Oui maitre, c’est pas compliqué » - « Oui maitre » - « Voilà c’est bien, t’es une bonne petite chienne. Tu vas bien t’occuper de nos queues j’ai les couilles bien pleines. » et mon pote aussi Il prend ma tête et l’appui contre son entre jambes. Mon visage frotte son survêt. - « Vas-y sniff moi ça la bonne odeur de queue, tu kiffes hein » Je ne réponds pas et inspire de bonnes bouffées pour bien sentir son odeur de mâle dominant : un mélange de pisse et de parfum de mâle ça m’excite trop je commence à bander. Nous allons faire ton apprentissage petite salope Pendant ce temps mon s’approche de mon cul et commence à jouer il claque mon cul de plus en plus fort si bien que je commence à pousser de petits gémissements de salope. Visiblement mes deux maîtres ne restent pas insensibles, les deux se placent à nouveau devant moi. - « Ouais t’es une bonne salope vient gouter nos queue maintenant » lâche mon . Je m’approche, les deux baissent en même temps leur jogging laissant apparaitre deux belle queues : Mon boss était non circoncis avec une queue de 18 cm bien large et bien veineuse. De belles couilles visiblement bien pleines, visiblement il ne portait pas de boxer. Son pote était circoncis, la bite matte comme sa peau et fine mais très longue, 23 cm je dirai. Lui était rasé à blanc, pas un seul poil et des couilles pendantes bien lisses. Mon patron m'attrape ma tête et l’empale sur sa queue, je me retrouve le nez dans ses poils, j’en profite pour sentir son odeur de mâle , je suis aux anges. Le deuxième s’approche et tape sa longe queue sur mon visage de salope, je commence alors à m’occuper de lui aussi. J’ai les deux bites en main, je les suce goulument l’une après l’autre. Face à moi, mon boss me regarde me régaler sur la queue de son pote qui lâche un râle de plaisir. Ils lèvent leur t-shirt et le passent au-dessus de leurs têtes sans pour autant les enlever, je découvre alors leurs corps. Le reubeu était très fin avec des abdos super bien dessinés, mon boss avait un petit bide mais été plus musclé avec un chemin de poil montant du pubis à son nombril. Je les suce comme ça pendant un bon quart d'heure quand soudain le rebeu me prend par la taille et me jette sur le canapé. - « On va passer aux choses sérieuses maintenant salope » Il me lâche ça avec un regard noir presque glacial. Il commence à me caresser le cul, il me mets une putain de fessée puis il crache un un molard sur ma rondelle avant d’y introduire un premier doigt. - « Dis donc sale pute, t’es bien ouverte, on va voir si ma grosse queue passera d'un seul coup» Mon patron prend sa place et me rentre un doigt à son tour. son pote se place devant moi et colle mon visage contre sa queue pour que je le suce, je m’exécute sans broncher. D’un coup je sens une grosse claque sur mes fesses puis une déferlante de fessées suivi d’un gros coup de rein de mon patron. Il m’enfonce son gland d’un coup sec, je me retiens de crier j'ai les larmes aux yeux mais je gémis un bon coup avec la queue du rebeu toujours en bouche.claquement de bassin s’intensifiait, je sentait ses couilles claquer contre les miennes quand d’un coup il se fige. Je sens alors 5 jets de sperme bien au fond de moi. Il reste immobile dans mon cul pendant 10 bonnes secondes avant de se retirer en ajoutant : - « Nettoies moi ça » Il se place devant moi et échange de place avec son pote rebeu qui me lime à son tour à un rythme de dingue. Je prend la queue de mon boss en bouche et commence à la nettoyer comme il se doit, elle est déjà mi-molle, encore bien chaude et recouverte de sperme. Je savoure ce doux nectar pendant que je continue de me faire limer par son pote, je sens sa queue bien large et veineuse m’éclater mon trou. Le sperme de mon boss qui avait fini en moi juste avant vient lubrifier le tout, les vas et viens s’accélèrent, je sens le sperme déjà en moi dégouliner sur mes couilles. Il Le tirant par les cheveux puis il m’attrape par les épaule, accélère encore plus le rythme, putain il me défonce comme une machine je gémis quand soudain je sens son foutre me remplir. Une quantité astronomique vient s’ajouter au sperme du boss. Me voila pleine. il me mit alors 2 grosses claques sur les fesses et me dit je veux te niquer 4 fois par semaine salope Mon boss me regarde dans les yeux « Maintenant… Me dit il à l’oreille casse toi now