Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Le masseur
Histoire gay publiée le 04/07/2023
Je suis masseur bien être. Un jour un ami me prévient que l’un de ses amis rebeu doit m’appeler car il a besoin de détente après une rupture douloureuse avec un homme pervers narcissique. Je lui dit ok. Cet homme m’appellera. Il prit rendez vous pour le lendemain à 16h30. Je vis arriver un homme charmant, la quarantaine, 1m80 bien foutu et barbe mal taillée. Je lui trouvais un charme fou. J’ai comme principe de ne fais jamais d’avance avec un client. Après le questionnaire médical d’usage nous rejoignons la salle de massage. Il s’installa nu sur la table. Après 1h de massage il poussa des râles de plaisir et il eut un érection. J’eu ainsi l’occasion de voir qu’il était bien monté. Je masse toujours en survêtement mais sans sous vêtement et comme toujours avec un homme j’eu une érection moi aussi qu’il ne manqua pas non plus de remarquer. Tout au long du massage je tourne autour du client et à un moment il passa sa main sur mon sexe bien raide. Son acte était intentionnel et pas accidentel. Je continuai mon massage et je remarquais qu’il cherchais toujours à me caresser la bite des qu’il le pouvait. A un moment il fut encore plus entreprenant et il embrassa mon sexe à travers mon survêtement. La une envie subite me parcourue au lieu de m’esquiver le plaçais ma main derrière sa tête et je lui dis c’est ce que tu veux. Sa gueule plaquée contre mon sexe il ne put me répondre que par un clignement des yeux. C’est alors que je cédais moi aussi à la tentation. Je l’aiguillais pour qu’il me procure un plaisir intense au travers de mon survêtement. Je décidais de me lâcher et je baissais mon survêtement et je lui présentais mon sexe bien tendu à sa bouche. Je lui dis ouvre ta bouche, en fait tu es une bonne salope de rebeu bien passive et tu cherchais à te faire défoncer. Il souris et englouti ma bite dans sa bouche de petite pute bien soumise. Sa bouche était chaude, il salivait goulûment sur ma queue. Je mis ma main derrière sa tête et je lui imposais le tempo en fonction de mon plaisir. Je gémissais et poussais des râles de plaisir intense. Je retirais mon Tee short, je le redressai. Il était assis sur la table, je me calais de chaque côté de ses jambes et je l’embrassais. Nous eûmes un baiser intense et langoureux. Mes mains descendirent sur ses fesses et je le relevais. Je continuais à l’embrasser tout en lui titillant son trou. Il était déjà humide et je sentis du sperme coulé sur mes doigts et dans la paume de main. Je lui glissait à l’oreille : ton trou de salope à servi récemment. Il répondit d’un signe de la tête et du geste vif je le retournai contre le table et je présentais ma bite raide sans capote contre son trou. Il se retourna me regarda et d’un air vicieux et dominateur je le pénétrais d’un geste brutal, puissant et profond. Il eut un énorme cri douleur.. mon torse puissant se cala contre son dos, mon bras droit enveloppa son cou, il tourna sa tête, je l’embrassais tout en commençant le pilonnage de son cul de chienne . Le sperme dans son cul remplaça le gel et comme il était bien ouvert ça glissait tout seul. Je poussai des râles de plaisir très expressif. Je m’étais relevé et je le pilonnais de plus en plus fort. J’étais en sueur et je sentais le mâle. Je me retirai et d’un air dominateur je lui demandai de me sucer à nouveau. Il était à genou et il entrepris une fellation de bien 10 minutes où je lui précisait l’intensité en fonction de mon désir. Je le tenais par les cheveux et je lui imposait par moment des bouches profondes à un tel point qu’il en étouffait. De son côté il me caressait mes abdos bien dessinés et mon torse bien développé. Je le relevais, l’embrassais et je lui demandais de me bouffer mes aisselles avec mes poils tout odorant de mes odeurs de mâle en rut. C’est à ce moment là que la porte de mon cabinet de massage s’ouvrît et que mon mari entra surpris. Je le vis rapidement avoir un rictus sur le visage en voyant la scène et je laissait ma pute continuait son travail en regardant mon mari avec malice. C’est alors que je vis qu’il bandait déjà, il baissa son pantalon de survêtement, vint se caler contre la pute et qu’il a pénétré aussi fort. Il m’embrassa et sans rien dire il le pilonna également. Notre salope se baissa pour faciliter l’accès à mon mari et me sucer. En suite Il se posa sur la table de massage et sur le dos avec toujours la bite de mon mari sans cul et ma bite dans sa bouche. Avec mon mari nous nous tenions la main et au bout de dix minutes mon mari s’écria qu’il allait le remplir. C’est phrase une un impact sur mon excitation et peu de temps après je calais ma queue au fond de sa bouche et j’écaculais abondamment au fond de sa gorge et c’est là que je compris qu’en mon mari ensemençait. Nous restâmes ainsi quelques secondes. Il se masturba, éjacula sur son torse. Mon mari pris du sperme sur son torse et lui mis son propre sperme en bouche et c’est alors que je me mis à l’embrasser.. Nos langues enlacées avec son sperme chaud et épicé continuait à m’exciter. C’est alors que je vis mon mari léchait son sperme sur son torse et venir m’embrasser. L’excitation était à son comble et il se mit à genoux pour nous nettoyer nos queues. Le sperme coulait de son cul sur le carrelage. Nous avons finis par prendre une douche caliente à trois. Il paya et reparti en promettant de revenir. Quel plaisir de prendre son pied.