Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Une des meilleures queues que j'ai goûté
Histoire gay publiée le 16/08/2023
Je suis un petit mec mignon dans la vingtaine métis qui adore la queue avec de vrais hommes virils dans la trentaine, quarantaine. Un soir, bien chaude, je me mets à la recherche sur un site de cul connu de tous. Un mec vient me parler se présente comme tbm, domi et endurant. Il est très sympa mais sur le moment je suis plutôt méfiant en raison de la réputation du site... Il me rassure et on échange nos snaps. On s'envoie ensuite nos photos de visage. Physiquement un grand mec blanc style lascar. Il est bi et me dit que sa meuf n'est pas là en ce moment. Et puis il me montre sa magnifique queue de 19cm, bien longue et épaisse. Je montre à mon tour mon cul bien rasé, légèrement bombé qui plaît aux mecs. Il me dit qu'il peut venir me chercher et que je pourrais rester dormir chez lui car il a bien envie de me baiser toute la nuit et de me faire gémir. Je me dis allé pourquoi pas, au pire ça sera encore un qui parle pour rien... Je le retrouve vers 22h sur un parking 20min après s'être parlé sur snap. J'entre dans la voiture et direct il me plaît grave, je lui plais aussi. Je suis de plus en plus chaude dans la voiture... Je sens dans ses yeux l'envie de m'éclater la chatte. On prend la route direction chez lui et durant le trajet il me demande de le pomper, je m'exécute. Je m'applique sur ses 19cm de mâle et je lâche des petits bruits de plaisir. Il me demande si j'aime ça, passe sa main dans mes cheveux et me dit "t'inquiètes, jvais bien te baiser toi ce soir". On arrive chez lui, une grande maison bien isolée du voisinage. Il me met à l'aise, un peu de musique, un verre, il s'allume un bédo. Il me demande si j'ai déjà mangé, je viens vers lui dans la cuisine en lui "non c'est gentil j'ai déjà mangé"... Et puis il vient m'embrasser, fait descendre mon short, mon boxer, puis retire mon t-shirt. Je suis nu debout en face de lui qui est toujours habillé. Je sens de plus en plus la chaleur parcourir mon corps et surtout ma chatte qui est de plus en plus en demande. Je sent qu'il le sait. Il me prend dans ses bras, me masse les fesses. Il est bien plus grand que moi et ça m'excite, il mate mes fesses au dessus de mon épaule et passe ses doigts bien salivés sur mon trou. Une des plus belles sensations qu'on puisse ressentir. Je pose ma tête sur lui je sens odeur de mâle, il me donne des claques sur les fesses en me disant "ptin ton pti cul c'est un bon cul de meuf, tu vas bien me pomper et ensuite je vais bien te limer la chatte, tu dormiras pas toi ce soir jvais bien t'ouvrir". Quelques minutes à peine, il s'installe sur le canapé, se met à poils et se pose en mode pacha. Je me mets à genoux et commence à pomper sa tige. Avant lui je n'avais jamais fait de gorges profondes... Je l'ai appris lorsqu'il m'a demandé de bien ouvrir la bouche, de tirer la langue et a fait entrer sa queue bien au fond de ma gorge puis la retirer. Il a ensuite recommencé en me disant "c'est bien, voilà garde la en bouche". J'ai ensuite pris la relève pour gober toute sa queue, il me regardait d'un air vicieux et me disait "t'apprends vite, t'es bonne", il me mets une petite claque et me dit "allé continue, pompe ma queue, bave dessus, allé encore, reste garde la en bouche, c'est bien". J'avais les larmes aux yeux, je bavais comme une chienne et je recommancais à le pomper à fond, j'adorais ça. Il m'a ensuite soulevé pour m'emmener dans sa chambre. Je me suis mis allongé sur le ventre, il m'a écarté les jambes et plié une vers le haut. Il a enfilé une capote, lubrifier ma chatte et est entré en moi... Une des meilleures queues que j'ai goûté, tout simplement. Il a commencé des petits va-et-vient, puis très rapidement après avoir vu que ma chatte s'ouvrait bien, il a commencé à me démonter. Je gémissais, je criais "hmmm ouii baise moi s'il te plaît, continue, encore", il ne s'arrêtait pas, me donnait des fessés "bonne chienne, c'est ça que t'aimes hein, la queue. Putin, vas-y laisse la meuf en toi sortir salope". Je continuais de crier comme une chienne, j'étais en transe, je bougeais mon cul pour demander toujours plus. Il me regardait en me disant "ptin t'as faim toi, t'inquiètes on a toute la nuit je vais bien te te l'ouvrir ta chatte métisse". Il a continuer pendant de longues minutes pour enfin jouir. Je me suis allongé dans ses bras, on s'est assoupi pas plus d'une heure, il m'a réveillé en passant ses doigts dans ma chatte. En ouvrant les yeux, ses 19cm était bien raides, il m'a dit "allé on reprend, pompe moi", je me suis exécuté, gorges profondes, de nouveau les larmes aux yeux et bouche bien baveuse. Il a ensuite enfilé une capote pour me démonter de nouveau la chatte déjà bien ouverte... Ça a continué comme ça toute la nuit dans plusieurs positions et on s'est endormi à 6h du matin. Au réveil, à 12h, on a pris un petit déjeuner et il m'a ramené chez moi. On s'est ensuite revu plusieurs fois, il me démontait la chatte en bon mâle dominant et libérait mes gémissements de meuf. Il a toujours su être respectueux et gentleman quand on ne baisait pas, on discutait de toug et de rien, c'était très agréable. Avant que je quitte la région, il m'a demandé "ça te dit un plan à 3 avec un autre mec viril domi tbm ?", je lui ai dit "ouais carrément si c'est avec toi !". Malheureusement, le mec qu'on a cru trouvé sur le site nous a posé un lapin et j'ai quitté la région avant d'avoir pu me faire prendre... Je n'ai plus de ses nouvelles depuis que je suis parti mais je garde de très bons souvenirs. Et je n'ai pas encore eu la chance de rencontrer un autre mec aussi respectueux et vrai mâle endurant comme lui.