Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Au service des grosses queues black
Histoire gay publiée le 11/09/2023
Kamel 27 ans passif viril 1m88 torse poilu bien musclé barbe trace a me voir de o exterieur on dirait un mec macho viril mais en vrai je suis une petite salope chaudasse qui cherche ce qu elle reflette je kiff trop les black j en repère un sur internet kevin 32 ans a 23h en sortant à moitié bourré d un bar il me dit de venir chez lui il habite a l autre bout de la ville dans une dans un quartier plein de renoi je prends un uber il me depose je commençais deja a mouiller en mattant tous ses etalons noir marchant dans la rue certains d’eux me lançaient des regard dragueurs discrètement ils avaient compris que je voulais trop avoir leur que profondément dans ma gorge bref j’arrive devant l’immeuble en question un renois 2m bien baraqué cheveux tressés je pouvais deja apercevoir sa queue a travers son short il me fit signe de tete pour le suivre on monte les escaliers il me devance j en profite pour contempler ses mollets ses cuisses et son boule bien musclé on rentre dans l appart il n était pas seul j aperçois au coin du salon deux blacks la trentaine tout aussi excitant que kevin entrains de fumer des pets kevin me tire par le bras et me guide dans la chambre l n avais pas finis de faire effet kevin ferme la porte enlève son débardeur mets de la musique et me demanda si je voulais avaler quelque chose question a laquelle j eu du mal à répondre tellement j etais en admiration devant ce corps muscle deja en sueur il fit un petit rictus laissant apparaître ses dents blanches et me tandis un verre de whisky lui buvais a la bouteille et fumais un pet qu il ne tarda pas a me passer sans meme me demander si je fumais pour me detendre un peu je n arrivais pas a cacher mon stress on se mis a parler je lui fit comprendre que j avais un grand penchant pour les renoi muscles au grandes queues il se mit a toucher la sienne qui s approchait de plus en plus de son genou en me disant elle est tout a toi salope ..oui tu sera ma salope pour ce soir et si je te kiff bien je te partagerai avec mes colocs Mon coeur battais la chamade il faillit s arreter une bouffe de chaleur intense m envahi je perdais controle de moi meme j arrivais a peine a repondre Il se mit debout me prit par le cou et me rapprocha de sa teub saillante sous son short je me mis a la renifler « tu sent la testo sale pute .. j espere que t as un gorge profonde hein » j adore l odeur du male alpha il se mit a m embrasser avec ses grosses lèvres pulpeuses pendant qu il me deshabillait j en fit de meme je descendis son pentalon et voila que son 23/7 cm me donne un coup a l entre jambe il me prends alors la tete et la plaque contre ses ennormes boules je les leche je remonte le long de son chibre pendant qu il me dilate l anus mouillé avec ses doigts ennomes tout etait grand chez lui et moi je perdais controle de moi meme je m exécutais a tout ce qu il me disait j avais du mal a réagir tellement j étais excité et en chaleur « Maintenant salope tu vas gouter a l ébène « me dit il avant de m enfoncer son chibre qui sentais le male profondement dans ma gorge j ais je voulais r je me retenais pendant qu il me repatais avec sa voix virile en serrant les dents et en m enfonçant encore pllus sa queu dans ma gorge « tu aimes ca sale petite pute hein » je faillis perdre connaissance quand il se retira d un seul coup de ma bouche me retourne et commenca a me bouffer le cul et a me doigter j en profitais pour reprendre mon souffle je savais que ce qui m attendais n allais pas etre une simple partie de jambe en l aire Kevin me baisait deja avec sa langue me lubrifiant l anus avec ses crachats et n hesitais pas a me donner des coups de jiffles et des coups de point de temps a autre pour redresser mon dos « maintenant sale chienne il est tzmps pour moi de te casser le cul « aussitôt dit aussitôt fait il se mit à introduire sa queue de cheval que je ressentais deja profondément dans mes entrailles doucement avant de commencer a acclerer le rhytme et a me donner des coups de reins et des coups de poing sur le bas du dos pour me rappeler de garder mon hyper lordose il accelerait se plus en plus je sentais sa queu au plus profond de mes entrailles sans parler de mon anus qui etait en feu a cause des va et viens qu il me faisait subir il changeait des position je n en pouvais plus larmes et sueurs s entremelaient douleur et extase… je devenais fous pendent que lui prenais son pieds a me baiser fort comme une bete et a me cracher dessus m insulter de saloppe de cochone de chienne de pute et me gifler de temps a autre j avais juit sans meme me controler ou le sentir tellement je survivais a peine a ses vas et viens qui n en finissaient pas Apres une bonne quarantaine de minute de baise intense et de sueur son rythme s accelera ses coups de reins s accentuaient tellement que je ne sentais plus mes jambes je criais de douleur et de plaisir lui aussi poussa quelques cris pendant qu il etais entrains de me remplir de l interieur de son jus avant de s affaler sur moi avec ses 100kg de muscles et de sueur je n en pouvais plus essoufle e je ne vais pas plus qu une serpillière .. il se retira doucement de moi laissant son jus degouliner de mon anus le pris avec son doigt et m ordonna de bouffer sa creme apres tous ce qui s ait passe je ne pouvais que m executer mes jambes tremblaient je n arrivait plus a me mettre debout sur le coup comme un chienne j ai nettoyé sa queu avec ma bouche « tu dormira ici salope avec mon sperme dans tes entrailles comme ca tu deviens addict a moi » me dit il avant d enchainer « t as trop bien géré salle pute repose toi cette nuit demain tu passe la journée avec moi et mes colocs a la maison et tu ne partira d ici qu apres avoir vidé leur couilles a eux aussi » J avoue que des plan cul j en ai eu mais pas comme celui la je ne pouvais pas espérer mieux comme fantasme mais j appréhendais ce qui allait advenir de moi le lendemain je decidais alors de m en dormir dans ses bras pendant qu il finissait son pet et de laisser mon cul refroidir un peu et se reposer avant que le soleil ne se lève et que l un des deux autre ne vienne me defoncer a son tour ….