Histoires de sexe

Histoires de sexe écrites par des clients

Le tram et le garage à bites
Histoire gay publiée le 12/09/2023
Bonjour je suis le petit serveur de Lyon Liam Un jour que j'allais chez un pote, je pris le Tram pour allez chez lui, comme les tram sont peu nombreux je décidais de prendre le plutôt celui de 6h30 ce qui me faisait arrivé a 7h chez lui en banlieue de Lyon. Je programmais mon réveille pour 5h afin de me préparer, toilette/douche + de mon cul. Je choisis mes affaires et décida d'y aller sans slip sous le survêt nike blanc et rouge Je me rendis à l'arrêt de tram et attendis qu'il arrive. Je monte, présente mon ticket à la machine il n'y avait pas grand monde 3 mecs au fond de la rame. Je m'assis au milieu puis un des 3 mecs vient me voir et me dit - salut - t'es une bonne suceuse toi À cette question je le regardais en disant non et je suis mdr et me reposa la question ? - t'es PD oui, ou non ? - non ! Alors, il mit sa main sur sont paquet sous le regard attentif de ses potes qui attendaient de voir ma réaction. Je ne pus m'empêcher de regarder ce qu'il faisait et me mis a bander sous mon survêt. N'ayant pas de slip ça se vit de suite et le mec s'en aperçut. - Alors PD ça t'excite que je me caresse ? Viens avec moi au fond du tram mes potes ont de belles queues pour toi ! Voyant mon refus il me prit de xxx et m'emmena au fond du tram et pendant le petit trajet je sentais qu'il se collait à moi et me fit sentir sa queue bien raide. Il me fit assoir entre ses potes et là je ne pouvais pas bougé, celui qui m'avait dragué était resté debout face a moi. Étant assis, j'étais à la bonne hauteur pour le sucer. Il dit à ses potes: - j'amène une bonne pédale en chaleur, ça l'a excité quand je me suis caressé la queue ça l'a fait bander, il doit être en manque alors ont va lui donner ce qu'il désire cette petite lope de xxx. - ouais, tu vas t'en prendre plein le fion pédale, en attendant suce mon pote. Celui qui était resté debout, sortit sa queue du survêt et me la présenta en semi-érection. Voyant que je refusais, il fit un signe à ses potes qui me força à la sucer, ce que je fis. - Ouais suce...continue sale pédale t'aimes la queue toi...hum ouais continue. Putain les mecs sortez vos queues, car c'est un bon suceur de bite. Ce qu'ils firent, ils sortaient leur queue et ils bandaient de plus belle. - ouais salope, vas-y tu vas avaler mon foutre... hum ouiiii vas y putain Sur ses mots il me maintenait la tête pour que j'évite de la retirer, ses potes qui me maintenaient de plus belle, je ne pus qu'avaler tout son jus. Après avoir joui il retira sa queue et m'ordonna de sucer ses potes, je vis qu'il bandait encore. Alors, je me penchais de gauche à droite afin de sucer ses potes. - putain t'es une bonne salope de suceuse toi tu va t'en prendre plein la gueule et avale ou je défonce ta petite gueule de pute que t'es ! Son pote me maintenait la tête et me jouit dans la gueule et j'ai du de nouveau avaler, idem pour le troisième qui a mis quelques minutes pour me remplir le gosier. - bien, retourne-toi putain et montre ton cul de lope - J'vais m'occuper de ton cul et le bourrer et laisse toi faire ou je te serre les couilles. Je me retournais et présentai mon cul, ensuite, il me dilate mon trou avec un doigt, puis deux… et il se rends compte très vite qu’il en a pas trop besoin de préparation : Il me dit c’est pas la première fois que tu te fais ramoner le trou du cul chienne En gémissant de plaisir je me cambre de plus en plus et d(un seul coup il m’encule, je Il me xxx à me pencher en avant et me perfore encore plus avec sa grosse pine.il me prend jusqu’aux entrailles avec des va-et-vient profonds et puissants. T'aimes sa salope, tu te fais bien enculer souvent a en juger par la largeur de ton trou, t'es un garage a bite t'aimes te faire défoncer sans capote toi. Il regarda ses potes retira sa bite et mis d'un coup sec au fond Il entendit mes gémissements, il voyait que je kiffais grave sa bite dans mon cul. - Putain tu aime ça les mecs, tu vas te la prendre entière et après tu te prendras ceux de mes potes sale putain - Hum trop top ton cul grosse salope ? Il regardait son pote et se retira de mon cul, il fit lever celui que je suçais afin de s'allonger sur la banquette. Il vit que je venais de moi-même m'asseoir sur sa queue. - t'aimes ma queue putain attends la seconde arrive et pendant que tu te fais enculer tu suces mon pote compris - compris, mon boss. Il s'approcha la queue bien raide et me pénétra, ce qui m'arracha un cri de douleur. Les deux bites dans mon cul faisaient a elles seules réunies au moins 22 ;cm sans compté qu'elle était très large putain j'ai mal mais j'ai pas le choix je suis leur pute. Il voyait que j'avais mal et s'en moquait royalement, ça les faisait sourire, alors le 3e mec s'approcha et me présenta sa queue. - vas y suce le bien et n'oublie pas d'avaler comme t'aimes ça. - ouais il aime la bonne teub en tout cas fit un de mes enculeurs. - c'est une bonne putain, un trou a bite ! - un garage a bite qui aime se faire défoncer. - vas-y putain suce le et je veux que tu jouisses, ou je m'occuperais de te faire jouir avec mes potes. Le second mec qui m'enculait finit par me remplir le cul de sa semence toute chaude, le sucé en fit autant dans ma gueule en maintenant ma tête. Celui qui m'avait dragué, m'encula encore quelques minutes et déchargea son foutre dans mon cul. - ça c'est une bonne lope un trou a bite. - maintenant que tu t'es bien fait enculer, branle-toi - mais un de ses potes dit non j'ai une meilleure idée L'autre le regardait interloqué il s'approcha de son pote pendant que le dernier me tenait et lui dit - on bande encore j'ai idée qu'on pourrait l'enculer debout en branlant la pute elle doit aimer ça - ouais, une bonne humiliation, ça va te faire jouir Je l'avais à peine sucé qu'il jouit dans ma bouche pendant un certain temps. Mais, l'un d'eux remarqua que je bandais toujours et ils me firent lever, descendre du tram a poil, - si on le tourne vers nous en l'enculant et en le branlant en plein jour - OK, vas-y, commence - ouais je vais te faire jouir mec - donne-moi ton cul... putain il a du foutre qui lui dégouline du cul - Ça servira de lubrifiant ! - ils riaient tous un jeune mec arrive et nous regarde avec envie un des mec lui dit tu veux l'enculer vas y mec Sur ses mots il m'encula, prit ma queue dans sa main et me branla sur le regard attentif et curieux des autres. Je ne mis pas longtemps à jouir et l'enculeur non plus. Le second m'encula et me branla ce qui me fit jouir de nouveau pendant que l'autre me remplissait le cul. le 3e et 4e firent la même chose et a la fin j'avais les couilles vides et eux aussi. l'un d'eux s'approcha de moi et me fila sont tel portable. - tiens je te file mon tel si jamais tu veux qu'on recommence appelle moi et je viens te chercher. - en tout cas t'est une bonne pute toi, et me regarde en souriant. - t'as aimé en tout cas, non ? - je lui répondis OH OUI grave - t'es une vraie chienne, un garage a bite petite pute J'avais du mal a marcher, car mon cul me faisait mal, de plus ça dégoulinait pendant que je marchais. j'entrais dans mon immeuble et je pris une douche pour me laver, je me suis branlé dans la douche en repaissant a tout cela.